Tout récemment, j’ai été invitée à assister à un événement organisé par le Conseil de bâtiment durable du Canada, plus précisément par le comité des Bâtisseurs écologiques de l’avenir. Il s’agissait d’un 5 à 8 de réseautage (joliment appelé [email protected] Réseau-toit) à la mezzanine du Marché Jean-Talon.

L’événement incluait trois conférences, toutes très inspirantes. Ron Rayside, architecte et associé principal chez Rayside-Labossière, Jonathan Théorêt, directeur du Groupe de recherche appliqué en macroécologie (GRAME) et les propriétaires du IGA extra famille Duchemin ont partagé avec le public leurs dernières réalisations que je vous résume brièvement.

Ron Rayside : un architecte et citoyen du Centre-Sud impliqué

Lire la feuille de route de Ron Rayside, c’est réaliser à quel point certains professionnels s’investissent comme citoyens dans leur milieu de vie. En plus de s’impliquer dans de nombreux comités, coalitions et organismes communautaires, cet architecte pratique ce qu’on pourrait appeler un « urbanisme populaire » qui permet aux organisations, aux commerçants ainsi qu’aux résidents du quartier de s’impliquer dans les dossiers qui les concernent.

Ron Rayside, toit vert, Rayside-Labossière architectes, Montréal, bâtiment durable.

Ron Rayside en train de nous parler du toit vert de Rayside-Labossière architectes, rue Ontario, à Montréal.

Lors de sa conférence, M. Rayside nous a présenté quelques projets sur lesquels il a travaillé dans les dernières années, en particulier l’édifice où la firme a pignon sur rue Ontario depuis 2006. Abritant les locaux administratifs de la compagnie ainsi que quatre logements, ce bâtiment a été construit avec un grand souci écologique. Il est devenu le premier du genre à recevoir une certification LEED au Canada. Son toit vert, son potager et ses ruches sont ouverts à ceux et celles qui désirent les visiter. Plus de détails sur le projet ici.

Ron Rayside, toit vert, Rayside-Labossière architectes, Montréal, bâtiment durable.

Photo : Rayside-Labossière architectes

Inventer un lieu de rassemblement au sein d’un bâtiment vert à Lachine

Une autre initiative qui nous a été présentée lors de cette soirée, cette fois-ci par Jonathan Théorêt du GRAME, a été le projet du Regroupement de Lachine. Sept organisations du quartier, dont des services d’aide à l’emploi, des services environnementaux et une CPE, ont choisi de se rassembler sous un même toit, rue Notre-Dame. Ensemble, ils ont décidé de transformer l’environnement dans lequel ils se trouvaient afin de le rendre plus cohérent avec leurs valeurs.

Toit vert, Regroupement de Lachine, Montréal, GRAME

Le toit vert des locaux du Regroupement de Lachine. Photo : GRAME

Résultat : le bâtiment a été rénové de fonds en comble pour répondre à des standards environnementaux élevés. Toit vert, verdissement de la cour, murs végétalisés et installation d’un système d’énergie géothermique ne sont que quelques exemples de ce qui y a été réalisé. Le GRAME a soutenu le volet écologique du projet. À découvrir en plus de détails ici.

Un potager sur le toit d’un IGA à Ville Saint-Laurent

Le 19 juillet 2017, le IGA extra Famille Duchemin a lancé le projet de grande envergure « Frais du toit » dans Ville Saint-Laurent : un potager bio sur son toit. Ce faisant, ce supermarché devient celui possédant le plus grand potager biologique sur son toit au pays, avec ses 25 000 pieds carrés. Le magasin utilise un système d’irrigation fourni par la récupération d’eau de son système de déshumidification – une autre première.

Branding du potager sur le toit du IGA extra famille Duchemin, dans Ville Saint-Laurent

Branding du potager sur le toit du IGA extra famille Duchemin, dans Ville Saint-Laurent. Photo : IGA extra famille Duchemin

En plus d’avoir créé deux emplois, ce projet s’est associé avec La ligne verte, pour l’élaboration du potager, et avec Alvéole, qui prend soin de huit ruches dans le potager et d’une production d’environ 600 pots de miel par année. Finalement, tous les légumes produits sont certifiés bio par Ecocert et sont disponibles sur les tablettes même de l’épicerie. Parlez-moi d’agriculture de proximité! Difficile à battre! Pour en savoir plus, c’est par ici et je vous invite à écouter cette belle vidéo qui ne dure qu’une minute.

Meubles en frêne recyclé et réinsertion sociale

Je note au passage que les Ateliers d’Antoine étaient aussi sur place, ayant fourni une partie de mobilier pour l’événement. Il s’agit d’une entreprise d’insertion sociale qui a pour mission d’offrir à des jeunes aux prises avec des difficultés une formation aux métiers de l’ébénisterie.

Ils ont entre autres participé à recycler les frênes atteints par l’agrile qui ont dû être coupés à Montréal, en les transformant notamment en bancs et en bacs de jardinage. Plus de détails sur cette entreprise en cliquant ici.

Un banc de frêne atteint de l'agrile, fait par les Ateliers d'Antoine.

Un banc de frêne atteint de l’agrile, fait par les Ateliers d’Antoine.

Conseil du bâtiment durable du Canada – Québec : une organisation à découvrir

Le Conseil du bâtiment durable du Canada, volet Québec, est une organisation à découvrir pour quiconque travaille dans le domaine. Ils ont une programmation annuelle riche en contenu et pas seulement à Montréal. En novembre, ils organisent entre autres la 3e édition du Colloque architecture durable et la conférence « Les bâtiments Net Zéro ». Ils offrent aussi diverses formations, notamment sur la certification LEED et sur le cycle de vie des bâtiments durables, pour ne donner que deux exemples de cours disponibles le mois prochain.

Finalement, le comité des Bâtisseurs écologiques de l’avenir propose aussi sa programmation. La prochaine activité, qui aura lieu le 15 novembre, est une visite guidée du Pavillon d’accueil du parcours Gouin, premier bâtiment municipal Net Zéro de Montréal. Tous les détails ici. Non seulement les coûts d’inscription sont des plus raisonnables, mais cette activité compte aussi pour une heure de formation continue LEED non-spécifique.

Pour voir toute la programmation et ne rien manquer, rendez-vous sur cette page : http://batimentdurable.ca/evenements/calendrier.