Je viens de passer un merveilleux été à mes nouveaux chalets écoresponsables. C’est pour ça que je suis disparue « des internets » depuis plusieurs semaines. J’espère que vous me pardonnerez! Avec la rentrée scolaire, me voici qui revient!

Des chalets écoresponsables, ça veut dire quoi?

Tout a commencé en juin quand je suis devenue propriétaire, avec mon ami Patrick, des chalets situés juste à côté de la cabane à sucre de mon père. Je passais déjà la plupart de mes fins de semaine depuis une quinzaine d’années à cet endroit. L’achat de ces chalets me semblait une belle suite. J’y pensais depuis des années.

Chalet écoresponsableComme nous ne pouvons pas habiter cinq chalets en même temps, nous les avons mis sur Airbnb. J’ai décidé que nous tenterions l’expérience d’être les plus écoresponsables possibles, dans la mesure de nos moyens, dans la gestion de cette nouvelle entreprise.

Au début, j’avais écrit dans ma description Airbnb « Chalets écologiques ». Il semblerait toutefois que ça ait porté à confusion. Les chalets ne sont pas équipés de technologies spéciales; ils ont été bâtis dans les années 1970 et 1980. Ils sont assez standards : pas de toit vert, ni de récupération des eaux grises, par exemple.

Quand même, j’ai pensé que nous pouvions faire des efforts pour mettre en pratique les valeurs que je prône : diminuer la consommation, acheter local, éthique et bio, promouvoir le tourisme écoresponsable et, à travers tout cela, être le plus zéro-déchet possible.

Recycler pour décorer

Une première étape a été de redécorer les chalets. Je remercie chaleureusement mon amie Geneviève Lorange, propriétaire de la boutique Bigarade, pour son aide. Geneviève m’a montré qu’il était possible de faire du neuf avec du vieux! Je remercie aussi Sarah pour son aide précieuse, de même que Pat et Guillaume qui nous ont transporté tous les meubles de gauche à droite.

Tout d’abord, nous avons récupéré à peu près tous les meubles et accessoires sur place, éliminant seulement ce dont nous n’avions pas besoin. En réutilisant ces objets, nous avons non seulement conservé l’aspect original des chalets, mais nous avons aussi économisé beaucoup d’argent.

Chalet écoresponsable

L’intérieur du chalet Hygge, au premier étage.

Si je suis habituée aux friperies et centres communautaires pour faire de belles trouvailles de vêtements (voir cet article par exemple), je suis moins douée lorsqu’il s’agit de déco… Geneviève m’a guidée dans ce processus –  quelle chance!

Nous avons fait des trouvailles incroyables au Support et au Recyclo-Vesto de Victoriaville, incluant des couvertures, coussins, peintures, miroirs et autres. Le truc pour dénicher ces trésors, ai-je découvert, si on n’est pas soi-même sûre de ses talents de décoratrice, c’est d’y aller avec un ou une amie avec qui vous partagez des goûts similaires.

Chalet écoresponsable

Bigarade et moi

Après avoir vidé les chalets, mélangé tous les meubles, vaisselle et autres et les avoir redistribués dans les chalets, après notre razzia aux centres de dons, il me manquait encore quelques items pour commencer la location. Avec environ 20 lits sur place, il me manquait de la literie et des oreillers.

Comme certains d’entre vous le savent, j’ai plusieurs projets en cours avec la boutique Bigarade. Je suis notamment ambassadrice! Bigarade se spécialise dans la literie fine faite au Québec. Vous les connaissez peut-être pour leurs magnifiques couettes de lit.

Chalet écoresponsable

Ils font aussi des draps, des coussins, des oreillers (voir la vidéo ci-dessous – j’y apparais!) et toutes sortes d’autres belles choses pour la chambre à coucher.

Tout est fièrement fait à Montréal, rue Ontario, puis vendu en ligne ou à la boutique rue Sainte-Catherine. Le tissu des couettes est produit à Baie d’Urfé, sur l’île même de Montréal! Bien sûr, certains matériaux viennent d’ailleurs (la microfibre, par exemple, vient de Corée). Mais ce qui me plaît, c’est que chaque choix est pensé, réfléchi, pesé pour combiner le meilleur des deux mondes : confort et écoresponsabilité.

Acheter local, bio et éthique

Être écoresponsable pour moi ça veut aussi dire acheter local, bio et éthique le plus possible. Savon à vaisselle, nettoyant tout usage, savon à mains, savon à lessive, shampoing et revitalisant; il existe de nombreuses compagnies québécoises qui excellent en la matière.

Ainsi, par l’intermédiaire de la boutique Vrac de Choix à Plessisville (il y a aussi à Victoriaville des épiceries zéro déchet, comme La Grange), nous avons commandé des produits Pure dans des contenants de 20 litres. Il ne nous reste plus qu’à remplir les bouteilles vides!

Pour le linge, j’ai choisi les produits à lessive vendus chez Bigarade. J’adore leur programme de savon à lessive zéro déchet. Il s’agit d’un abonnement que l’on peut prendre à distance si on n’a pas accès à une épicerie zéro déchet tout près.

Chalet écoresponsable écologique

On choisit ses formats et la fréquence de livraison, on reçoit le tout par la poste, on lave et on conserve ses bouteilles consignées. Lorsqu’on en a quelques-unes, on les renvoie par la poste (aux frais de Bigarade) qui nous les renvoie pleines! Les savons sont fabriqués à Montréal. Pour ma part, comme je suis dans la métropole toutes les semaines, je peux me réapprovisionner sur place.

Thé et café seront bien entendu bio et éthique; ils viennent de la Brûlerie des Cantons à Warwick. De plus, nous vendons sur place les œufs de nos poules et notre propre sirop d’érable. Mon ami apiculteur, Alexis, a des ruches et récolte le miel dans nos champs. Mon potager bio nous fournit des légumes frais à partager avec nos invités. Nous cueillons des champignons sauvages et autres produits de la forêt. Difficile de faire des circuits plus courts!

Chalet écoresponsable écologique

Tous ces produits proviennent du jardin, de la forêt ou de nos poules!

Promouvoir le tourisme écoresponsable

Victoriaville, Warwick, Tingwick et les alentours regorgent de petits producteurs artisanaux. Fromages, viandes, miel, sirop d’érable, fruits et légumes bio : tout se trouve dans le coin. L’agrotourisme est une merveilleuse façon de découvrir des producteurs locaux et d’acheter de façon responsable. Je fais donc des suggestions qui vont en ce sens à nos visiteurs, incluant la Balade gourmande que j’adore.

Il y a aussi beaucoup d’activités en nature à faire dans la région, tel que du hiking (le mont Ham), vélo (la route verte), baignade en rivière dans des endroits secrets que seuls les locaux connaissent et chérissent, etc.

Chalet écoresponsable

De plus, le simple fait de venir se reposer dans une forêt tranquille participe, selon moi, à nous reconnecter avec la nature. Pour ses vacances, quoique de mieux que de venir jouer dans une rivière, plutôt que d’aller dans des endroits bétonnés, hyper transformés et énergivores?

Finalement, j’espère qu’avec le caractère écoresponsable de nos chalets nous allons participer à éduquer les visiteurs sur l’importance de gestes simples comme acheter local, recycler et tendre vers la diminution des déchets.

So far so good, nos visiteurs nous ont laissé d’excellents commentaires et suggestions. Au plaisir de vous y voir un jour! En attendant, je vous laisse sur quelques photos de nos chalets prises par Yanique Fillion (http://yaniquefillionphotographie.ca/).

Et si vous êtes intéressés à les louer, vous me trouverez facilement sur Airbnb!