Le zéro-déchet est un mode de vie qui attire de plus en plus d’adeptes. Pour plusieurs, il s’agirait d’une nécessité. Réduire notre consommation, désencombrer nos maisons et éliminer une grosse partie de nos déchets sont des actes incontournables en cet ère où les bouleversements climatiques sont de plus en plus tangibles.

En fin de compte, c’est de gestion des matières résiduelles qu’il s’agit (mais « zéro-déchet », c’est plus sexy comme expression!). Pour certains, c’est un retour en arrière.

zéro déchet montréal

Ainsi, on m’a déjà laissé un commentaire sous un article que j’avais publié à propos des serviettes hygiéniques lavables me reprochant de vanter le retour vers le passé. Retour en arrière? Peut-être, mais à ce qui était plus intelligent pour la planète! Les  produits jetables existent depuis quoi? 75 ans tout au plus? Est-ce vraiment si difficile et aberrant d’imaginer qu’on puisse vivre sans tous ces produits à usage unique? Pour moi, utiliser des pots Masson et mettre mes achats dans un sac en tissu ne me rendent pas vraiment la vie plus dure. Au contraire.

C’est vrai qu’avant, c’était par nécessité qu’on récupérait tout au lieu de jeter, des bouteilles de lait jusqu’au moindre bout de tissu. Aujourd’hui, c’est par choix et par conscience que plusieurs reviennent à ces habitudes dont l’impact sur la planète et sur le reste du vivant est moindre, voire minime.

Vous voulez en apprendre plus? Connaître des trucs, acquérir de nouvelles habiletés? Ça tombe bien; il y aura plusieurs événements cet automne à Montréal qui permettront à tous non seulement de se renseigner, mais aussi de se motiver, de partager et de découvrir de nouvelles astuces pour vivre plus de façon plus écoresponsable.

1) 2e Festival Zéro Déchet de Montréal

festival zéro déchet Montréal

70 exposants nous attendront au 2e festival zéro déchet de Montréal! Portée par l’extraordinaire succès de la première édition, l’Association québécoise Zéro Déchet récidive cette année. En effet, ce sont plus de 7000 personnes qui ont participé à l’édition 2017. Le festival a aussi eu droit à une bonne visibilité dans les médias, ce qui très positif puisque ça permet de faire connaître le mouvement.

Cette année encore, on nous propose des conférences, des ateliers et des kiosques sur une multitude de sujets reliés au mouvement zéro déchet : l’écoresponsabilité, le minimalisme, l’écologie, l’alimentation, le DIY (do it yourself) et plus. Les détails ne sont pas encore publiés, mais je guette cela avec intérêt et bien sûr je vous tiens au courant!

festival zéro déchet Montréal

En attendant, vous pouvez déjà réserver ces dates!

Festival Zéro Déchet
Samedi et dimanche, 3 et 4 novembre 2018
Marché Bonsecours
http://festivalzerodechet.ca/fr

2) Cours de couture chez Bigarade

Réparer plutôt que de jeter – l’idée me plaît. Ça fait des mois que j’ai envie de me procurer une machine à coudre (vintage bien entendu!) pour faire moi-même des réparations mais aussi – et surtout – toutes sortes de petits projets : sacs à vrac faits de tissu recyclé, coussins créés avec des retailles de tissus, etc. C’est pour ça que je trouve ces ateliers offerts par Bigarade tout simplement géniaux et super pratiques!

festival zéro déchet Montréal

Bigarade est une boutique de fine literie écoresponsable faite au Québec. Cet été, je me suis associée avec Geneviève Lorange, le souriant visage derrière la marque, pour plusieurs projets que je vous dévoilerai bientôt. Je suis aussi très fière d’être ambassadrice de la boutique aux côtés d’autres spécialistes!

En attendant, je vais moi aussi m’y mettre! J’ai déjà cousu, mais ça fait près de 20 ans que je n’ai pas pratiqué. Ces cours seront l’occasion de réapprendre les joies de faire soi-même une partie de mes choses, qu’il s’agisse de coussin, de taie d’oreiller, de sacs ou de réparations.

festival zéro déchet Montréal

Geneviève Lorange, fondatrice de la boutique Bigarade. Photo : Bigarade

Il y a des cours pour tous les niveaux, tous les goûts et tous les budgets, de même que des cours d’un soir et des cours de 10 semaines. Toutes les informations par ici :

Bigarade
3889 rue Sainte-Catherine Est
514-419-1400 | info@bigarade.io
https://bigarade.io/pages/ateliers-de-couture

3) 1er Festival de la décroissance à Montréal

C’est encore un nouveau festival qui voit le jour à Montréal! Ça tombe bien; on entend beaucoup parler de décroissance ces années-ci. Ce festival sera la chance de rassembler celles et ceux qui veulent en apprendre davantage ou qui sont curieux de découvrir de quoi il s’agit.

festival zéro déchet Montréal

Je crois qu’on peut affirmer que l’escargot est la mascotte officielle du Slow Movement

La décroissance n’est pas une idée nouvelle en soi. En fait, on commence à parler de ce concept à la publication du rapport Meadows en 1972. On peut aussi penser aux mouvements pour la simplicité volontaire apparus des années 1970 ou encore au Slow Mouvement initié en Italie dans les années 1980. La simplicité volontaire a fait des petits au Québec; c’est notamment Serge Mongeau, auteur de l’ouvrage La simplicité volontaire, qui fonde la maison d’édition Écosociété, encore bien présente aujourd’hui.

En gros, la décroissance consiste en la diminution de la croissance économique. Ralentir, consommer moins, consommer mieux et surtout renoncer à l’idée que la croissance peut être infinie dans un monde fini. Elle diffère du développement durable en ce que le terme « développement » (encore la croissance) est abandonné.

Le Virage festical décroissance Montréal

Le festival aura lieu le 6 octobre, de 10h à 22h, au Virage (campus MIL de l’Université de Montréal). Ses activités sont gratuites! Conférences, ateliers, kiosques et plus nous donneront la chance d’explorer cette idée.

Festival de la décroissance
Samedi, 6 octobre 2018
Le Virage (campus MIL, Université de Montréal)
https://www.facebook.com/events/1990204951281401/

4) Défi Zéro déchet dans Rosemont La Petite-Patrie

Ce dernier événement est en fait un défi réservé aux habitants de l’arrondissement Rosemont Petite-Patrie. C’est une initiative très excitante à laquelle j’espère pouvoir prendre part (je me suis inscrite)! 50 foyers du quartier seront choisis parmi toutes les inscriptions reçues d’ici le 30 septembre pour relever le défi de réduire sa production de déchet. Refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter sont les cinq principes de base pour y arriver.

Pendant huit mois, les participants recevront l’aide de trois expertes dans le domaine pour atteindre leur objectif, soit Laure Caillot (Lauraki, maman zéro déchet), Amélie Côté (Bric à Bacs) et Mélissa de la Fontaine (Le Mini-Vert).

Défi Zéro Déchet Montréal Rosemont La Petite-Patrie

Amélie Côt.é, Laure Caillot et Mélissa de la Fontaine. Photo : Laure Caillot

De plus, pas besoin d’être déjà une superwoman ou superman du zéro déchet pour participer : le concours est ouvert à toutes et à tous, que vous ayez 20, 30 ou 60 ans, que vous viviez seule, en couple, en famille, avec vos trois chats et votre chien, etc.

Pouvoir se lancer dans cette aventure en bénéficiant d’un soutien personnalisé est une belle chance de s’initier au mouvement ou de s’y mettre encore plus à fond. Les résidents sélectionnés auront droit à des formations, du matériel et des conseils pour les appuyer dans leur démarche.

À suivre!

Défi Zéro Déchet, Rosemont La Petite-Patrie
Inscriptions avant le 30 septembre 2018
https://defizerodechet.ca/